Les premiers textes des ateliers  du samedi 17 mai 2008.


 


La situation politique s’accélère. Malgré le désaveu populaire, Nicolas Sarkozy fait tout pour poursuivre son entreprise de remodelage du pays.

Les mobilisations sociales se multiplient,nous sommes nous même dans l’action sur de multiples terrains. Mais à gauche, les réponses politiques sont loin d’être à la hauteur. Nous avons l’ambition dans ces conditions que la réussite de notre congrès, convoqué pour décembre 2008, constitue un évènement d’importance, une contribution innovante, utile à toutes les forces sociales et politiques de la gauche.

Les ateliers du Conseil national qui s’étaient mis au travail durant la campagne électorale des élections municipales, sur mandat de notre Assemblée nationale extraordinaire, rendent aujourd’hui publics leurs premiers textes de travail. Ce ne sont pas des pré-textes de Congrès, le temps de les élaborer viendra après l’été.
Il s’agit d’éléments de réflexion destinés à nourrir le débat collectif des communistes entre eux et avec nos concitoyens.

Ces textes mettent en exergue les questions qui nous sont posées, suggèrent le débat sur des éléments de réponses, pointent les faiblesses qu’il nous faut combler. Ils se veulent d’abord des outils collectifs à la disposition d’une confrontation d’idées constructive. Il ne s’agit donc pas de se positionner par rapport à ces textes mais de s’en servir pour intensifier le débat.
Celui-ci doit s’amplifier sous toutes les formes possibles, à partir d’un ou de plusieurs de ces textes , durant les mois de mai et juin. Un Conseil national se tiendra le 25 juin pour en faire le bilan.

Les trois questions majeures qui traversent ces textes donneront lieu à trois rencontres nationales
-  le 31 mai à Paris sur notre analyse de l’état du monde et des alternatives possibles à la mondialisation capitaliste
-  le 7 juin à Marseille sur l’élaboration d’un nouveau projet politique de changement pour notre pays
-  le 14 juin à Tours sur les transformations du PCF que nous voulons conduire.

Ces rencontres nationales sont largement ouvertes. L’ensemble des départements de France sont invités à y participer. Les fédérations du PCF coordonneront les inscriptions. Elles vont nous permettre une mise en commun indispensable avant la construction des réponses politiques qu’il nous convient d’apporter avec le Congrès.

Les documents de travail qui suivent portent sur les huit thèmes de travail qui avaient été arrêtés après notre Assemblée nationale extraordinaire de décembre .






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37