Réaction de Patrice Bessac PCF aux répulsifs anti jeunes !!  du samedi 12 avril 2008.

Le PCF demande l’interdiction des répulsifs anti-jeunes !
 


Le Parisien daté du 2 avril, révèle la commercialisation d’un répulsif sonore anti-jeune en France depuis plusieurs mois.
Le quotidien précise que des bailleurs sociaux des syndics, mais aussi des municipalités envisagent de s’en équiper.

Après le spray anti-SDF, le boitier anti-jeune vient allonger la liste honteuse des répulsifs destinés à exclure des catégories de la population de certains lieux.
Cette façon de traiter les jeunes comme des parasites est non seulement choquante, mais elle est aussi dangereuse car elle crée les conditions techniques de politiques locales de ségrégation.

Elles portent atteinte aux libertés, et visent à remplacer l’action publique de prévention par un armement technologique individuel qui revient à faire sa propre loi.
De telles armes de dissuasion urbaine doivent être interdites dans les plus brefs délais.

Parti communiste français
Paris, le 2 avril 2008






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37