Communiqué de la fédération de Côte-d’Or du PCF à propos du conseil général  du samedi 22 mars 2008.


 


Les résultats des candidats et candidates présentés(es) ou soutenus(es) par le PCF des 17 cantons sur 22 renouvelables en Côte d’Or, sont en progression en voix (+ de 1000 voix et en pourcentage : 6,10 %) par rapport à 2001.

En accordant leur suffrage aux candidats(es) « clairement à gauche », les électeurs-trices ont affirmé leur volonté de mettre en œuvre une véritable politique de gauche dans le département de la Côte d’Or.
C’est pourquoi, les candidats et la fédération avaient appelé à la mobilisation et au rassemblement des citoyens pour le 2e tour en votant pour le candidat de gauche dans leur canton.

Nous regrettons qu’une véritable dynamique de toute la gauche (et rien qu’à gauche) n’ait pu se créer dans le département avec le pluralisme des forces de gauche.
Il aurait pu porter une majorité, un président au Conseil général, afin de mettre en œuvre une politique progressiste, en faveur des Côte-d’Oriens, qui souffrent de la politique de la droite.

Au contraire, les tactiques d’alliances avec le Modem ont été favorisées, à Dijon, et dans le département, donnant un « spectacle affligeant » de manœuvres politiciennes pendant cette semaine, avec « le final » : l’élection du Président du Conseil Général.

Loin des préoccupations de nos concitoyens qui aspirent à une vie meilleure, il s’agissait de tractations de places sur fond de « je me vends au plus offrant ».

Les communistes estiment qu’il faudra que chacune des forces politiques de gauche en tire les conséquences et qu’au-delà de ce « triste épisode » pour la politique et pour notre département, elles répondent à l’appel à l’action pour construire une véritable alternative à gauche en Côte d’Or, et dans notre pays.
Car c’est bien ce signe, que nous ont envoyé les électeurs.

Les communistes sont déterminés à s’y engager.






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37