Créons la dynamique dont la gauche a besoin !  du vendredi 29 février 2008.

Isabelle De Almeida
 


Nous sommes à quelques jours du 1er tour des élections locales, qui dans la situation politique actuelle, est d’une grande importance afin de résister à la politique destructrice de la droite menée par SARKOZY, d’apporter des réponses progressistes dans les communes, le département, et de participer à faire se lever l’espoir du changement à gauche en Côte d’Or et dans le pays.

C’est dans une démarche de rassemblement de toute la gauche, sur des projets de gauche, que le conseil départemental et les sections et cellules ont travaillé et travaillent toujours, pour la construction de listes aux élections municipales, pour la présentation de candidats, et candidates aux élections cantonales, pour l’élaboration de propositions de justice sociale et de solidarité, de démocratie.

Pour les cantonales, le PCF présentera et soutiendra des candidats dans les 17 cantons sur les 22 renouvelables. Une séance de travail le 12 janvier, avec notre camarade Pierre-Alexandre PRIVOLT, conseiller général, sur la politique du conseil général, a permis de dégager les axes de notre campagne, et les candidats(es) élaborent maintenant leur journal, leur circulaire.

Pour les municipales, le PCF nationalement et en Côte d’Or a œuvré et milite pour une gauche unie et bien décidée à porter un projet progressiste pour la vie locale.
Dans une majorité de villes en France, et en Côte-d’Or (Quétigny, St Apollinaire, Venarey-les-Laumes, Genlis, Chenôve Marsannay, Talant, Fontaine les Dijon, Semur en Auxois, Seurre...) cette démarche est à l’œuvre en accord avec les lieux de souveraineté des adhérents, et des communistes, sympathisants, sont présents sur ces listes de rassemblement.

A Seurre, notre camarade Roland Bonnaire est tête de liste de “Seurre autrement” pour ravir la commune au très réactionnaire Couzon.

Cependant dans d’autres villes, le PS a joué la division des forces de gauche ;

A Chevigny-St-Sauveur, les communistes engagés dans l’élaboration du programme et de la liste ont appris que la tête de liste PS préférait une alliance avec le Modem ! (sans discussion aucune avec les co-listiers).
Les communistes de la commune dans une expression diffusée à la presse (non parue) et aux habitants, expliquent leur refus d’une telle alliance et leur non-participation.

A Beaune, le coup de force du PS reléguant le PC en 13e position (3e position en 2001) a conduit à une non-participation des communistes à la liste menée par Sylvie Martin (PS).

A Dijon, La section, a décidé majoritairement de ne pas participer à la liste menée par F. Rebsamen, et a co-construit un programme et une liste intitulée “Ensemble, Clairement à Gauche”, menée par Isabelle De Almeida, conseillère municipale et régionale, où se retrouvent des citoyens engagés ou non dans une formation politique de gauche (et non d’extrême gauche).

Au moment où SARKOZY et les droites réservent l’austérité, la précarité, la pauvreté au plus grand nombre, l’urgence sociale domine l’échéance des élections municipales.

La coalition gauche-droite de François REBSAMEN avec un courant allié à Juppé à Bordeaux ou à PERBEN à Lyon, porte en elle la confusion, la désorientation de l’électorat et une inflexion de la politique économique et sociale municipale.

En s’y soumettant le PS, le PRG et les Verts tournent le dos au rassemblement d’un front de gauche contre les droites de BAYROU et de l’UMP.

Notre liste réunit des femmes et des hommes qui, sans méconnaître le bilan de la municipalité sortante, refusent l’alliance avec BAYROU “l’autre visage de la droite”. Elle est le fait de citoyen qui ont en commun des cultures de convictions et non une culture des opportunités. Nous voulons faire reculer la droite, ouvrir un autre avenir à gauche, parce que nos vies valent mieux que les énormes profits de quelques-uns.”

Dans les jours et les semaines à venir notre combat contre toute nouvelle mesure de régression sociale et démocratique doit s’exprimer, dans un esprit de rassemblement de ceux et celles qui souffrent, qui sont mécontents de la politique de la droite et du Medef, qui cherchent le chemin d’un espoir à gauche, et attendent une gauche qui combat et ne renonce pas.

C’est ce que porteront les candidats et candidates présentés(es) par le PCF Côte d’Or.
Amis lecteurs, lectrices , nous vous invitons à vous engager dans les campagnes auprès des candidats(es).

Isabelle De ALMEIDA






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37