Pourquoi ce Congrès ??  du mercredi 19 septembre 2007.


 


Un nouveau cycle politique s’ouvre en France avec l’élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République.

La droite s’est succédé à elle-même, pour la première fois depuis plus de trente ans. L’échec durable de la gauche et le déclin continu du PCF nous imposent d’entamer un débat ouvert sur la société et sans à priori sur les raisons de cette situation, et ce d’autant plus que l’ intérêt chez les gens pour les propositions du PCF existe, comme nous l’avons ressenti lors de nos campagnes électorales. Plusieurs personnes nous disaient « vos propositions sont intéressantes, mais... »

A quoi aspire ce « mais » ? Ce doute par rapport à l’utilité du vote communiste, donc à notre capacité à changer les choses ensemble ? Est-il unique ou multiple ?

Nous avons choisi de faire une initiative nationale les 8 et 9 décembre, initiative que nous avons appelée « Congrès extraordinaire ». Un « Congrès », qui sera sans texte préétabli à amender, mais se prépare dans un premier temps avec un « questionnaire » [que vous pouvez trouver dans ce dossier], servant de trame aux débats, mais n’ayant pas la prétention d’avoir listé toutes les questions. Lors de ce « Congrès », nous ne modifierons pas non plus les statuts ou la direction nationale du PCF. Nous vous proposons simplement un temps d’échanges et de débats de fond multiples, qui participera activement à préparer le Congrès statutaire de fin 2008.

Les mécontentements face à la politique de ce gouvernement s’expriment déjà, notamment sur les questions de pouvoir d’achat ; il y a nécessité à résister, à impulser la bataille idéologique.

Nous cherchons à construire une riposte aux mauvais coups et à la casse tous azimuts de la droite, une alternative au capitalisme, à construire une société plus juste et plus humaine, avec toutes celles et tous ceux, adhérents ou non du PCF, que cette réflexion et cette construction communes intéressent.






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37