Le verdict populaire doit être respecté  du vendredi 4 novembre 2005.


 


Le verdict populaire doit être respecté

Le suffrage universel a rejeté le traité constitutionnel européen et s’est prononcé pour une autre Europe, dégagée des politiques libérales. Ce verdict, qui est devenu la décision de la France, doit être respecté.

Pour entrer en vigueur, ce traité doit être ratifié par tous les États membres de l’Union européenne. Il ne l’est pas. Ce traité est rejeté.

EN CONSÉQUENCE :

  • Le président de la République doit retirer la signature de la France.
  • L’Union européenne doit décider une nouvelle négociation sur les politiques économiques et sociales et sur les institutions de l’Union européenne.
  • Cette nouvelle discussion doit s’ouvrir aux exigences des peuples, qui doivent être associés et consultés.


C’est 1200 signatures qui ont été collectées en Côte d’Or, et 200 000 sur l’ensemble de la France.

Les pétitions seront déposées à l’Elysée le jeudi 9 février à 18 h 30. Rassemblement avec la participation de Marie-George Buffet, angle de l’Avenue de Marigny et de l’Avenue Gabriel, métro Champs-Elysées/Clémenceau.






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37