Élections municipales : déclaration de la Fédération de Côte d’Or du PCF  du jeudi 6 février 2014.


 


Dans le contexte d’une profonde crise politique, qui vient principalement d’un présidentialisme exacerbé et de la trahison des engagements, nous considérons que les prochaines élections municipales peuvent et doivent être l’occasion pour les citoyens de se réapproprier la chose publique.

Dans chaque commune, comme partout en France, les militants du PCF de Côte d’Or ont pris souverainement leurs décisions. Ils l’ont fait en tenant compte des réalités locales, des enjeux ; des orientations générales de leur Parti, des débats au sein du Front de Gauche. Cela les a amenés à retenir des options différentes d’une ville à l’autre concernant la configuration de la liste électorale à laquelle ils veulent travailler et participer. Cela ne signifie en rien un quelconque défaut de cohérence. Au contraire, nous pouvons affirmer que ces décisions ont été inspirées partout par un même souci, une seule finalité : créer les conditions pour que se mettent en place des équipes municipales qui défendront les services publics et se battront contre une politique de restriction des dépenses publiques utiles à la population ; qui innoveront pour mieux répondre aux besoins populaires dans le sens de la justice sociale et de la solidarité (enfance, scolarité, santé, logement, transports, culture, etc.) ; qui rejetteront toutes formes de discrimination ; qui feront de l’emploi, notamment industriel, une priorité de leurs choix de gestion ; qui développeront la démocratie locale.




Document(s) joint(s) :


16.6 ko


Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37