Missions locales en danger ?  du vendredi 31 mai 2013.


 


Communiqué de presse.

Apprenant que la mission locale de l’arrondissement de Beaune risquait de fermer pour raison de « déficit », il y a de quoi se questionner et surtout d’agir pour que la mission locale de l’arrondissement de Beaune, comme les autres missions locales de Côte d’Or, de Bourgogne et de France puissent accueillir correctement, et accompagner les jeunes pour leur insertion sociale et professionnelle. En effet, le gouvernement a lancé récemment plusieurs mesures d’urgence pour l’emploi et l’insertion des jeunes, telles que les emplois d’avenir et les contrats de génération, qui demandent aux missions locales, à leurs personnels, un effort d’accueil et d’accompagnement de qualité au vu des objectifs . De plus dans cette période, où le chômage des jeunes augmente de façon très inquiétante, au point où les gouvernements de l’Union Européenne et principalement la France, hier, veulent promouvoir un plan européen contre le chômage des jeunes, il serait inconcevable que les missions locales soient restreintes dans leur activité, voire pire . Nous savons que la mission locale de l’arrondissement de Beaune accueille 800 nouveaux jeunes par an, pour celle de Dijon, c’est 3 000 nouveaux jeunes par an ... Aussi, il serait inconcevable de déshabiller Paul pour habiller Pierre, donc de mettre en concurrence les missions locales de Côte d’or ou de Bourgogne ! Le meilleur signe à envoyer à la jeunesse serait d’ouvrir des espaces, où des professionnels peuvent les écouter, les orienter et les accompagner. et ce serait surtout de leur offrir des formations et des emplois . Les propositions des organisations de jeunesse progressistes, des syndicats et des formations politiques de gauche sont sur la table . Il suffit de les entendre et de les prendre en compte . C’est dans ce sens que la Fédération de Côte d’Or du PCF appelle le Préfet de Côte d’Or à pérenniser les moyens pour les missions locales de notre département et de tout faire pour que celle de Beaune puisse continuer ses missions .






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37