Communiqué de presse de la Fédération de Côte d’Or du PCF après les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle  du jeudi 3 mai 2012.


 


Ce dimanche 22 avril, les Françaises et de Français ont montré, avec le vote pour Jean-Luc Mélenchon, leur aspiration à une véritable politique de gauche, rompant enfin avec les logiques capitalistes. Fort de son score à l’élection présidentielle, le Front de gauche confirme qu’il porte la dynamique de la gauche. Le Front de gauche est fier du travail qu’il a entamé, bien seul dans cette campagne, pour faire reculer les idées nauséabondes du Front national, dont le score est encore beaucoup trop élevé. Nous allons poursuivre et amplifier ce combat : aucun député de ce parti raciste et xénophobe ne doit être élu à l’Assemblée nationale. Il nous reste une chose importante à faire. Le 6 mai, Nicolas Sarkozy, même affaibli, est au second tour. Il a entamé son mandat en faisant des cadeaux aux riches. Son bilan est catastrophique. Il veut continuer à appliquer les politiques d’austérité dictées par les agences de notations, poursuivre la casse sociale organisée par la droite. C’est un homme dangereux qui a délibérément choisi de reprendre les thèses insupportables du FN afin de devenir le candidat de la droite extrême et de l’extrême droite. Il doit absolument être battu, c’est pourquoi, le PCF appelle les électeurs du Front de gauche à voter « François Hollande »le 6 mai. Ensemble, nous nous sommes retrouvés pour porter une autre ambition à gauche. Ensemble, avec le programme du Front de gauche, L’humain d’abord, nous allons mener la campagne des législatives pour élire de nombreux députés du Front de gauche ; des femmes et des hommes utiles pour soutenir nos exigences, pour proposer et faire voter des lois qui changent nos vies. Des élu-e-s déterminé-e-s à faire échec à la cupidité des marchés financiers. Pour répondre aux besoins du peuple, il faut changer radicalement de politique. C’est tout le sens du programme du Front de gauche. Pour nos luttes et nos succès à venir, poursuivons et amplifions notre mobilisation, dans les urnes mais aussi dans la rue en étant nombreux à manifester le 1er mai 






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37