Les cheminots sont en lutte pour le bien commun ! Il faut ouvrir le dialogue.   du jeudi 22 avril 2010.


 


Après une semaine de conflit, la direction de la SNCF refuse l’ouverture immédiate des négociations avec les organisations syndicales et les cheminots grévistes.

Et le gouvernement, le président de la République et le secrétaire d’Etat aux Transports, M. Bussereau restent silencieux : c’est inadmissible !




Document(s) joint(s) :


47.5 ko

57 ko

41 ko

57 ko

57 ko

57 ko

41 ko

57 ko

41 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

41 ko

41 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

57 ko

41 ko

41 ko

57 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko

41 ko


Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37