Les salariés de TPC St Apollinaire en grève   du mardi 6 avril 2010.


 


Intervention du PCF sur les augmentations de salaires.

Depuis une semaine, les salariés, leurs syndicats et leurs représentants ont décidé d’agir et de se mobiliser pour une augmentation des salaires à TPC St Apollinaire, leur direction à Dijon comme aux Etats Unis, refuse une augmentation décente des salaires, en lien avec l’augmentation des profits. Alors que la valeur en bourse, de ce groupe (AVX USA) est passée de 9 à 14 dollars, que le PDG du groupe a perçu plus d’1,3 million de dollars de revenus cette année, il n’est proposé aux salariés, dans le cadre des négociations des salaires, que 1,5 % d’augmentation ! Les salariés de TPC, comme ceux de Lennox à Longvic, de l’ex-Seigneurie à Genlis, comme ceux de toute la Côte d’Or, ont raison de revendiquer des hausses de salaires décentes. Car ils savent que c’est ainsi que nous sortirons de la crise notre pays, comme tous les pays européens. Avec nous, le prix Nobel de l’Economie le dit aussi, les entreprises font des profits, elles continuent de distribuer aux actionnaires pour la spéculation et non aux salariés pour leurs besoins vitaux : logement, éducation de leurs enfants, nourriture correcte et culture. Le Parti communiste, par une délégation (Alain Renault conseiller régional PCF, Annie Chevalier pour les communistes de la section Agglo Est dijonnais et Isabelle De Almeida, secrétaire départementale du PCF) est allé rencontrer les salariés et leurs représentants en grève, pour échanger sur les propositions et la situation de l’entreprise et pour leur apporter leur soutien. Nous, responsables du PCF, appelons les parlementaires, les élus, les formations politiques de gauche, à soutenir et à relayer les propositions des salariés mobilisés de l’entreprise TPC St Apollinaire.






Imprimer Imprimer cet article.

 
  © PCF21 - 2004/15 SPIP  
 
non à la loi DADVSI
Parti Communiste Français
de Côte d'Or
3, place Abbé Chanlon
21000 Dijon
Tél.: 03 80 53 11 35
Fax : 03 80 53 11 37